Assemblée générale 2017

L’Union Commerciale de la Ville de Luxembourg a tenu mercredi 22 mars son Assemblée Générale en présence des commerçants  membres, des partenaires, ainsi que de :

  • Madame Corinne Cahen, Présidente d’honneur de l’UCVL, Ministre de la Famille et de l’Intégration,
  • Madame Francine Closener, Secrétaire d’Etat à l’Economie,
  • Madame Lydie Polfer, Bourgmestre de la Ville de Luxembourg,
  • Monsieur Patrick Goldschmidt, Échevin au commerce de la Ville de Luxembourg,
  • Monsieur Gilles Scholtus, Conseiller de Gouvernement 1ère classe, Ministère de l’Économie, Direction Générale PME et Entreprenariat,
  • Monsieur Jean-Pierre Lehmann, Président de la Fédération Nationale des Centres-Villes – Les Vitrines de France,
  • Monsieur Guill Kaempff, Président de l’UCVL,
  • Madame Anne Darin-Jaulin, Directrice de l’UCVL.

Un bilan commercial en demi-teinte 

L’UCVL conclut à une année commerciale très contrastée, où les facteurs d’exclusivité, d’innovation, de présence online, de qualité du service, de rapport qualité/prix et de qualité de l’espace commercial ont un rôle de plus en plus déterminant dans la réussite d’une activité commerciale. De nombreux facteurs externes ont joué sur la fréquentation de la capitale : conjoncture économique morose, contexte sécuritaire, concurrence du e-commerce et conditions météorologiques pas toujours favorables, en plus des conditions d’accessibilité difficiles du centre-ville.

Président – M. Guill Kaempff (Kaempff Kohler)

 

Rapport d’activités

En 2016, afin de contrecarrer ces difficultés, l’UCVL a mis l’accent sur le marketing et l’animation de rue. Elle a également misé sur le renouveau avec la refonte totale de cityshopping.lu ainsi que par la création d’un nouveau concept au Cityshopping Info Point, permettant d’augmenter la visibilité des produits des commerçants membres. L’UCVL a apporté une attention particulière à l’intégration des nouveaux commerçants membres.

L’UCVL compte sur les résultats de l’étude sur le commerce actuellement engagée sur sa demande par la Ville de Luxembourg, pour identifier les potentialités de développement des noyaux existants et définir un plan stratégique de développement commercial de la capitale pour les années à venir.

L’UCVL en chiffres :

  • 493 points de vente membres
  • 42 nouveaux membres
  • 15 membres ayant fermé en 2016
  • 4 résiliations d’adhésion

Lire le rapport d’activités 2016.

 

Rapport financier du trésorier

Trésorier – M. Luca Picco (BGL BNP Paribas)

 

Administrateurs de l’UCVL

L’Assemblée générale a voté ses nouveaux administrateurs. Trois nouveaux administrateurs représentants le quartier Gare ont fait leur entrée au sein du Conseil d’administration.

 

M. Rui Da Cunha Miroto (Rebounce)

Mme Cinzia De Rosa (Primadonna)

Mme Dubos Phuong (Sephora)

 

Le devenir des centres-villes : quels enjeux ? Quelles solutions ?

Monsieur Jean-Pierre Lehmann, Président de la Fédération Nationale des Centres-Villes – les Vitrines de France est intervenu sur la question du devenir des centres-villes. Il a mis en avant l’évolution des habitudes des consommateurs et des tendances avec la place grandissante des nouvelles technologies dans la décision d’achat. Les solutions à ce constat s’appuient sur le rôle que chaque partie prenante doit jouer, pour permettre de créer un environnement favorable au développement du commerce. Ainsi, l’acteur communal est responsable du cadre et de l’aménagement du centre-ville : sécurité, propreté, accessibilité. Quant à l’union des commerçants, elle doit jouer son rôle de représentation et apporter des idées et des projets concrets de dynamisation.

A l’heure actuelle, le centre-ville doit s’appuyer sur ses atouts et jouer sur le qualitatif : accueil, service, concepts innovants, design du commerce.

Lire la présentation.

Président de la Fédération Nationale des Centres-Villes – Monsieur Jean-Pierre Lehmann

 

 

La Ville de Luxembourg, engagée auprès des commerçants

La ville est bien consciente des problèmes d’accessibilité actuels liés aux chantiers. Un plan de communication mettant en avant l’offre de parkings disponibles va être mis en place pour aider les commerçants à passer cette phase difficile. La ville compte également poursuivre l’élargissement des mesures de gratuité lors des ouvertures dominicales et des évènements commerciaux forts : bus du réseau de la ville gratuits tous les samedis et lors des OD, parkings Rond-Point Schuman, P+R Stade gratuits tous les samedis et lors des OD, gratuité ponctuelle de certains parkings (Europe, F.Wedell) et navettes supplémentaires lors d’événements commerciaux.

Le circuit du Cityshopping Bus va être étendu à partir du 1er avril selon un un nouveau plan.

La ville a également affirmé son soutien aux animations de rues initiées par le commerçants, qui profitent aux visiteurs, clients et touristes et renforcent l’attractivité du centre-ville.

Suite à la demande de l’UCVL, la Ville de Luxembourg a commandé une étude sur le commerce, la dernière datant de 2010. Les résultats de cette étude devraient permettre d’analyser la structure de l’offre commerciale et des comportements d’achats dans la zone d’attractivité de Luxembourg-ville.

Bourgmestre de la Ville de Luxembourg – Madame Lydie Polfer

 

 

La nouvelle dérogation aux heures d’ouverture les dimanches annoncée par Madame Francine Closener

Suite à la demande conjointe de la Ville de Luxembourg et de l’UCVL d’obtenir le statut de ville touristique permettant aux commerces du centre-ville d’ouvrir plus largement tous les dimanches de l’année, le Ministère de l’Economie a accordé une nouvelle dérogation. Elle permettra aux commerçants du quartier de la Gare et de la Ville-Haute d’ouvrir leur commerce de détail plus largement les dimanches et jours fériés légaux jusqu’à 19h, à partir du 1er avril 2017 et jusqu’au 1er novembre 2017. L’UCVL se dit très satisfaite de cette annonce et entend poursuivre ses efforts pour démontrer l’impact positif des ouvertures dominicales et l’importance de cette opportunité pour le commerce urbain à long terme.

Un groupe de travail sera mis en place avec les commerçants participants afin de mesurer l’impact et l’évolution de la dérogation, et d’encourager les commerçants à s’y associer. C’est une opportunité pour le centre-ville de la capitale de se démarquer dans la Grande Région.

Concernant le projet de loi portant sur le bail commercial, Madame Closener a annoncé qu’il sera voté avant l’été 2017. La proposition de l’UCVL d’encadrer la hausse des loyers ne sera pas retenue dans la nouvelle loi.

Secrétaire d’Etat à l’Economie – Madame Francine Closener

 

 

Perspectives

En définitive, l’UCVL est satisfaite de la bonne collaboration qui s’est mise en place avec le Ministère de l’Economie ainsi qu’avec la Ville de Luxembourg et espère que cette coopération va continuer à porter ses fruits. L’UCVL reste mobilisée pour faire avancer ses requêtes et poursuivre la défense du commerce urbain en Ville de Luxembourg.

Tous les acteurs locaux doivent unir leurs forces dans la même optique de promouvoir le centre-ville comme espace qualitatif, de plaisir où il fait bon de faire du shopping.

L’évolution très rapide du commerce ces dernières années (e-commerce, façon de consommer et économie du partage…) oblige les commerçants à revoir leur stratégie commerciale et à sans cesse se renouveler.